Notre lettre au Ministre Stéphane Dion pour la libération d’Homa Hoodfar

o-HOMA-HOODFAR-570

 

Monsieur le Ministre Dion,

Nous sommes conscients et reconnaissants que vous et votre secrétaire parlementaire, M. Omar Alghabra, suivez l’affaire de très près. Néanmoins, nous croyons fermement que de suivre et surveiller le cas ne sera pas suffisant pour obtenir la libération de la Dr. Homa Hoodfar.

Malheureusement, nous craignons que puisque Homa Hoodfar est une double citoyenne, elle est utilisée comme «monnaie d’échange» dans les négociations entre le Canada et l’Iran sur d’autres cas et d’autres questions. Voilà pourquoi le Canada devrait parler au plus haut niveau des responsables iraniens et exiger explicitement la libération d’Homa Hoodfar.

Le Premier ministre Justin Trudeau devrait parler avec son homologue iranien et demander la libération de la Dr. Homa Hoodfar tout en poussant pour rétablir les relations diplomatiques entre le Canada et l’Iran.

Lisez la lettre complète ici (en anglais seulement)

Puisque vous êtes ici…

… nous avons une faveur à vous demander. À la CSILC, nous travaillons sans relâche afin de protéger et promouvoir les droits humains et les libertés civiles dans le contexte de la soi-disant « guerre au terrorisme » au Canada. Nous ne recevons aucune aide financière des gouvernements municipaux, provinciaux et fédéral, ni d’aucun parti politique. Tout don nous aidera à poursuivre notre travail.

Vous hésitez à donner? Consulter la page sur nos nombreuses Réalisations et Acquis depuis 2002. Merci de votre générosité!