Actions passées

Libérez Khaled Al-Qazzaz : Envoyez un courriel à votre député.e!

Le 3 Juillet 2013, l’armée égyptienne emprisonne illégalement Khaled Al-Qazzaz, un ingénieur en mécanique formé au Canada, militant des droits humains et ancien directeur d’école. Après que sa santé se soit détériorée, il a été libéré en janvier 2015. Sa femme, Sarah Attia, originaire de Toronto, et leurs quatre enfants canadiens se sont rendus en Égypte en février 2015 pour le ramener chez lui et ils ont depuis été empêché de quitter le pays par les autorités égyptiennes, sans raison. Envoyez un courriel à votre député.e maintenant pour leur demander d’intervenir afin que Khaled et sa famille puisse revenir au Canada – et partager dans vos réseaux!

AGISSEZ MAINTENANT

Lire toute l’histoire ici.

PM Trudeau: Exigez des EAU qu’ils libèrent le citoyen canadien Salim Alaradi immédiatement!

11116679

Salim Alaradi, un citoyen canadien et père de 5 enfants, est détenu sans accusation dans les Émirats arabes unis (EAU) depuis août 2014. Il y a également des raisons de croire qu’il a été torturé. Sa famille nous a informé cette semaine que son état de santé se détériore rapidement. Écrivez au Premier ministre Trudeau pour l’exhorter de faire pression sur les Émirats arabes unis afin qu’ils libèrent Salim Alaradi immédiatement!

PM Trudeau: Faites pression sur les EAU pour qu'ils libèrent Salim Alaradi immédiatement

Monsieur le Premier Ministre

[signature]

Please share widely! SVP partagez!

   

 

Les faits:

Le 28 août 2014, Salim a été arrêté sans accusation à partir d’un hôtel pendant des vacances en famille. Les autorités n’ont jamais dit pourquoi il a été arrêté et où il a été pris. Les membres de sa famille ont immédiatement informé les autorités canadiennes.

Le même jour, son frère Mohamad Alaradi a également été arrêté et détenu.

Les autorités des EAU ont refusé de fournir des informations à la famille. La famille n’a pas rapporté l’histoire publiquement à l’époque dans l’espoir que Salim soit libéré rapidement, cependant, sa famille ignorait où il était détenu pendant plus de quatre mois, jusqu’à ce qu’un appel soit reçu et les détails de son emplacement soient fournis.

Après 4 mois, son frère Mohamad a été libéré. Les motifs de l’arrestation ou de la libération n’ont jamais été révélés et sont considérés comme arbitraires. On soupçonne que sa libération était due à la pression internationale et la baisse de l’attention sur les personnes détenues.

Pendant cette période, il est devenu clair que Salim n’était qu’un de plusieurs hommes d’origine libyenne ayant également été arrêtés. Au moins dix hommes libyens, certains avec la double nationalité, ont été détenus aux Emirats Arabes Unis entre le 13 août et le 3 septembre. Amnesty International et Human Rights Watch ont rapidement enquêté et publié des rapports confirmant que la détention de Salim est une disparition forcée et arbitraire en vertu du droit international.

Plus d’information et d’actions sur le site web Free Salim Alaradi créé par une des filles de Salim ici.

Dites à Ottawa de mettre en œuvre ce plan de protection de la vie privée

OpenMedia – Le déficit de la vie privée du Canada a de plus en plus des conséquences alarmantes pour notre vie quotidienne. Nous sommes au point de non-retour où nous devons décider entre continuer à évoluer dans une société de la surveillance, ou mettre un frein à l’appareil d’espionnage du gouvernement avant que d’autres vies ne soient ruinées par la divulgation d’information. Le Plan pour la protection de la vie privée de OpenMedia, basée sur les contributions du public, décrit les mesures pour renforcer les garanties de protection de la vie privée pour nous tous et toutes. Le gouvernement a adopté le projet de loi anti-vie privée C-51. Maintenant, nous devons dire aux chefs de parti de # KillC51 et mettre en œuvre cette alternative positive.

AGISSEZ MAINTENANT

Partagez la vidéo ci-dessous sur Facebook et Twitter pour maintenir la pression sur les chefs de parti

Page 1 sur 1012345...10...Last »